Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 08:32
Nicolas Dieterlé - Parfois la mer

Parfois la mer ressemble  à une immense ombrelle tenue à bout de bras par une femme secrète voyageant dans les profondeurs de la terre

 

Extrait de "Ici pépie le coeur de l'oiseau mouche" 

Editions Arfuyen 2008

 

Site : www.pierre-et-oiseau.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Vinet 23/05/2016 09:31

J'aime particulièrement l'ombrelle quand elle est ourlée de dentelle blanche et le soleil qui va avec. Dommage que souvent cette ombrelle se transforme en paratonnerre quand la femme secrète gronde et enrage soulevant ses jupons endiablés.
Dany

Joelle Thienard 23/05/2016 11:10

La mer est parfois en colère, et elle a ses raisons, comme le ciel...