Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 08:40

 

DSCN0471

 

A Génia Jensen

  

Je t’écris de nulle part

Avec dans la bouche

Le goût usé des mots

Qui se brisent contre moi.

Je voudrais parfois te dire mieux

Combien je t’aime

Même si le malheur grandit toujours

Autour de nous.

J’aimerais que nos mains se rejoignent encore

Et puis encore…

Effacer ta peine avec un chiffon très doux

Mais parfois mes mains ne m’obéissent plus

Parfois

Je ne retiens plus les mots

Qui glissent sur un papier amer.

Il y a parfois entre nous

Le spectre d’un pays que je ne connais pas

Et qui vient frapper à ma porte.

Le chemin se creusera encore entre nous

Et au creux de mes bras

Je voudrais revenir sur nos pas

Pendant qu’il en est encore temps

Je ne rattraperai jamais

L’horloge qui bat

Tout contre toi

Entre l’amour et la mort.

 

 

Denis EMORINE

http://denis.emorine.free.fr

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article

commentaires