Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 11:20

 

soleil sur mer 4

 

Et toutes ces vies qui s’amoncellent

Comme autant d’écume sur les vagues

S’éparpillent et se recroquevillent

Sous les dalles noires ou grises

Ont existé, la preuve en est

Les épitaphes, les bouquets

Ont existé, s’en sont allées

Un peu plus loin etc…

Elles ne sont pas vaines pourtant

Coulant dans les courants passés

Et à venir

D’un même sang.

Partager cet article

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article

commentaires

Danielle 10/03/2014 08:17


Toutes ces vie ne sont pas vaines ... en effet.