Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 12:28

 

Je suis arrivée par hasard  dans une rue près de la Place Fondane, où j’ai pu lire sur une plaque :

Benjamin Fondane, poète et philosophe, Jassy 1898, Auschwitz 1944

« Souvenez-vous seulement que j’étais innocent et que, tout comme vous, mortels de ce jour là, j’avais eu, moi aussi, un visage marqué par la colère, la pitié, la joie, un visage d’homme tout simplement. »


http://www.youtube.com/watch?v=hmmnND8059Q

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Texte libre
commenter cet article

commentaires