Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 11:37
La vie qui passe

Ce n’est rien, n’est-ce pas

la vie qui passe

les coups de cœur, les émois

les tourments

désarroi

et la vie qui s’infiltre

et qui meurt parfois

Pourtant elle continue

Regarde

c’est si beau

la mer et le tumulte

du ciel dans tes yeux

Elle s’accroche

elle se tord

elle explose

ou elle geint

Elle écorche parfois

se relève, on y croit

à tous ces moments clos

dans des rires

ou des bras

On la voudrait parfaite

éclatante toujours

On ne supporte pas

ses erreurs 

de parcours

ses blancs et puis s’en va

Et s’enroulent les jours

autour d’un souvenir

qui n’en finirait pas

Les sanglots, les violons

et l’aube qui se plante

toujours dans la nuit noire

pour fêter la naissance

du jour qui viendra

Mais ce n’est rien n’est-ce pas

Et la vie passera...

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 10:51
Nicolas Dieterlé - Le coeur du silence

Du cœur du  silence jaillit l’étoile du chant –  ferveur, clarté, magique certitude

 

Extrait de  : "Ici pépie le coeur de l'oiseau mouche"

Editions Arfuyen 2008

 

Site : www.pierre-et-oiseau.fr 

 

 

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
4 mars 2016 5 04 /03 /mars /2016 07:25
La parole

La parole est une fleur

Si elle se rattache

Au coeur dont elle vient

De la terre vous pouvez

La couper, l'en extraire,

En faire des bouquets

L’arranger, modifier

Sans risque de fâner

Son essence première.

De la source, elle prend

La couleur et la forme

Et le temps la défend

Sans jamais l’enfermer

pour la regarder vivre

En toute liberté.

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 07:38
L'orage est passé

L’orage est passé

Mais savons-nous pourquoi

Les éclairs fendent le ciel

Et la tempête saigne ?

Le ciel a ses attraits

Le bleu, profond

Si pur

Qui tout à coup

Se couvre

En une étrange injure,

Des traînées de colère

A fendre l’horizon,

Que pouvons nous savoir

Sinon que les contrastes

Aux couleurs

Nous mènent...

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 09:22
Entre l'autre et soi

Entre l'autre et soi

Il y a cette frontière innée

Que l’on appelle liberté

Ce fil tendu

Vite rompu

Au moindre souffle

Au moindre rythme

Un pas de moins

Un pas de plus

Et c’est la fibre qui défaille

Un pas de plus

Un pas de moins

L’amour chancelle

Il se réclame

L’être se perd

L’autre n’y gagne..

L’amour chancelle

Mais c’est son souffle

Qui seul limite

L’affrontement

Quand se dessinent

La voie de l’un

La voie de l’autre

Car  c’est  ensemble

Que pas à pas

Et en partage

Elle survivra.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 09:34
A Ramatuelle

A Ramatuelle

Les petits gestes

du quotidien

ces petits souffles

ces trois fois rien

qui nous rappellent l'existence

ont la simplicité du sens.

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 20:07
L’homme et l’œuvre

Il y a la vie

Il y a l’écorce

Il y a l’homme

 

Et ses pleurs et ses joies

Les faux pas et les masques

Qui s’agitent et se cassent

Les erreurs, les combats

Les coups de gueule, l’effroi

La mort et puis s’en va

 

Les détours, les cahots

Les élans, les pas beau

La recherche constante

La lumière qui flambe

 

Il y a la vie

L’espérance, la foi

Les élans, et les chutes

Et l’autre pas comme soi

 

Les attentes et le bruit

Le vacarme, la suie

Et midi plein soleil

 

La nature, le vermeil

D’un fruit mûr qui tombe

Emerveillement, sans ombre

 

Il y a la vie

Il y a l’homme

Et il y a l’œuvre….

 

 

mai 2015

 

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 09:41
La désespérance

Parfois elle filtre

dans un regard,

une attitude, un geste

mieux, un discours

jeté pêle-mêle

au hasard des mots

qui tissent une conversation,

Partage des heurts

souffrance dessous

les corps se meuvent

une illusion

pour cacher ce qui risque un peu

de faire surface, sournoisement.

On la sent, on la pressent

bien tapie sous une espérance

un autre ailleurs

un voyage, un but

une autre vie, profil

elle se faufile, elle s’en balance

de ces filets jetés sur le vide

elle est là, elle se maudit

d’elle-même

mais elle vit

La désespérance.

Elle torture,

le cœur lapide

même s’il fait semblant de vibrer

elle est sourde à ses cris d’ennui

elle se calfeutre, elle se love

la désespérance.


Je l’ai vue chez toi

je l’ai vue

je l’ai sentie, pressentie

elle se cachait, je l’ai surprise

c’est un malaise dans un sourire

appuyé pour ne pas tomber

qui surgissait sans crier gare

les lèvres sèches de trop parler

le front ridé de regarder

autant, plus loin,

chasser l’amour

et elle nous laisse le trou béant

dans le cœur et les mains vides

à combler juste dans le silence

qui se fait enfin, et avide

la lumière de la délivrance…

 

 

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
10 mai 2015 7 10 /05 /mai /2015 10:22
Toutes ces pensées

Toutes ces pensées

que l’on emporte

dans la tombe

ces errances,

ces coups de cœur

ces questions, ces peut-être

aurait-on les réponses

quand au chevet soudain

de la mort on se couche ?

 

Ce parcours incessant

où le pouvoir s’étend

hermétique à l’amour

ces espoirs balancés

une corde infinie

des moments échappés

c’est la vie qui poursuit

inlassable son œuvre

et dit toujours oui.

 

***

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 11:14
Crépuscule

Le crépuscule ploie

Sous les feux du ciel

Estampe et voix

De la terre en sommeil.

 

***

Repost 0
Published by Joelle Thienard - dans Poésie
commenter cet article